Mariage malheureux, devriez-vous y mettre fin

De nombreuses raisons mettent à mal le mariage aujourd’hui. Il y a des personnes autour de nous qui sont immorales et n’hésitent pas à flirter ouvertement avec des épouses ou des époux. Les problèmes financiers, des soucis de santé, le chômage et d’autres choses encore fragilisent les liens conjugaux. Pour ne rien arranger, des livres, des romans, des films et des séries montrent souvent que lorsqu’un mariage rencontre des problèmes, la seule solution, c’est d’y mettre fin. Si votre mariage est aujourd’hui malheureux, que devriez-vous faire ?

Abandonner, est-ce l’issue ?

Pour beaucoup, il est inutile de chercher des moyens de régler les problèmes conjugaux, s’ils ne s’entendent plus, alors, il est temps de faire ses valises et d’aller trouver le bonheur ailleurs. Mais abandonner est-il vraiment une solution ? En vous mariant, vous avez fait le vœu de rester avec votre conjoint pour le meilleur et pour le pire, autrement dit, lorsque le pire survient, votre amour doit être le plus fort pour le surmonter. En fournissant efforts et sacrifices, vous aurez de l’estime pour vous-même, parce que vous savez que vous pouvez garder votre promesse, vous faites du bien à votre conjoint également qui sait qu’il peut vous faire confiance et enfin, vous sauverez votre couple.

Comment faire pour être heureux ensemble ?

Même un mariage malheureux peut retrouver le bonheur, il suffit de faire ce qu’il faut pour. Alors, en premier lieu, il n’est jamais trop tard pour parler à coeur ouvert. Discutez franchement avec votre conjoint, exprimez vos sentiments et vos pensées sans vous mettre en colère, et surtout, écoutez-le lorsque ce sera son tour de parler. Très souvent, ce sont les malentendus qui créent des tensions au sein des couples mais une fois que vous aurez aplani les choses en communiquant calmement et avec respect, vous devriez pouvoir repartir sur de nouvelles et meilleures bases, et être heureux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *